Contact

Un meilleur parcours pour vos poules

  • L’exposition de votre poulailler est importante, il convient donc de lui réserver une place de choix ! Une place à proximité de l’habitation améliore l’accès et le côté pratique pour aller chercher les œufs et pratiquer les soins à vos animaux.
  • Il faut également prévoir un emplacement légèrement ensoleillé pour que l’humidité n’y stagne pas, mais également de l’ombre pour votre parcours afin de permettre aux poules de rester au frais pendant les semaines estivales.
  • Si vous choisissez un endroit trop chaud vous devrez plus souvent renouveler l’eau l’été et veiller à ce que vos volailles ne souffrent pas de la chaleur.
  • Veillez au parcours extérieur! En permettant à vos poules de toujours gambader dans la verdure vous leur évitez surtout des problèmes. En effet si vos poules n’ont que très peu de surface extérieure pour passer leurs journées  elles enlèveront rapidement toute brindille d’herbe. C’est là que les problèmes commencent, la boue salit vos animaux mais pas seulement. Vos poules en restant en permanence sur une surface restreinte, feront leurs besoins toujours au même endroit. Les conséquences sont multiples.
  • D’abord le sol sera trop chargé en parasites ce qui aura pour effet de générer des problèmes digestifs comme vu précédemment avec perte d’appétit et de ponte. Le parasitisme peut aussi avoir une incidence sur le calibrage de vos œufs.
  • Pour une jeune poulette, votre calibrage d’œuf ne progressera pas mais vous risquez aussi de voir réduire le calibre des œufs de vos poules déjà installées! Les coquilles pourront aussi être de moins bonne qualité et même venir à se décolorer. Un parcours boueux entraine aussi un dérèglement de la flore intestinale, et donc une mauvaise digestion
  • Pour un élevage de poulets par exemple, vous aurez notamment des retards de croissance, une irrégularité de gabarits et de la morbidité: les animaux restent prostrés, ne mangent plus et se laissent dépérir. Ces symptômes peuvent aussi survenir sur n’importe quelle volaille. Soyez donc vigilants notamment sur la consommation d’aliment, premier baromètre de santé pour la poule pondeuse!